Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Personnalités martiniquaises > Littéraire > Paulette Nardal
Paulette Nardal
Première femme noire martiniquaise à étudier à la Sorbonne
Journaliste, femme de lettres
Littéraire
Naissance Lundi 12 octobre 1896 (François)
DécèsSamedi 16 février 1985 à l'âge de 88 ans
Parti il y a 37 an(s), 5 mois et 23 jours

Paulette Nardal, est une femme de lettres, professeur d’anglais, journaliste martiniquaise…

Aînée de sept sœurs, elle est née en 1896, au François en Martinique, terre natale qu’elle quittera pour l'Hexagone en 1920.

Militante de la cause noire avec sa sœur Jane Nardal, elle est une des inspiratrices du courant littéraire de la négritude et la première femme noire à étudier à la Sorbonne.

En participant à la création de La revue du Monde noir en 1931, dans laquelle écriront Marcus Garvey ou Léon Gontran Damas, elle est à l'origine de la reconnaissance de la culture noire dans la France de l'entre-deux guerres.

En 1939, alors qu'elle rentre de Martinique en bateau, un sous-marin allemand torpille le navire et le coule. Paulette Nardal est blessée gravement aux genoux lors du naufrage.

En 1944, à la toute fin de la seconde guerre mondiale Paulette Nardal a été représentante des Antilles aux Nations Unies, pour qui elle a travaillé longuement sur la condition des martiniquaises. Elle part à la toute fin de la seconde guerre mondiale travailler aux Nations unies, à New York, mais son handicap la contraint au retour au pays natal.

Césaire et Senghor ont repris les idées que nous avions brandies et les ont exprimées avec beaucoup plus d’étincelles...

Nous n’étions que des femmes ! Nous avons balisé les pistes pour les hommes.

Il est peut-être bon, même si cette influence n’a pas été, à leur avis, décisive, de leur rappeler que ces idées ont eu des promotrices qui, malheureusement, étaient des femmes".

Paulette Nardal (1970)

Reconnaissance

  • Officier des Palmes Académiques et Chevalier de la Légion d’Honneur.
  • Elle reçoit également de son ami, Léopold Sédar Senghor, le titre de Commandeur de l’Ordre National de la République du Sénégal.
  • Plusieurs films documentaires lui ont été consacrés dont un réalisé par Jil Servant.
  • L’ancienne place Fénelon, située tout près de l’ancienne maison familiale de la rue Schœlcher à Fort-de-France, porte aujourd'hui son nom.
  • Dans les années 1980, Aimé Césaire fait apposer le nom de Paulette Nardal sur une place de la ville de Fort-de-France.
  • En 2018, la ville de Paris décide de la création de la promenade Jane et Paulette Nardal dans le 14e arrondissement, qui est officiellement inaugurée par la maire de Paris Anne Hidalgo en présence de sa nièce Christiane Eda-Pierre le 31 août 2019.
  • En 2019, La ville de Clamart (au sud-ouest de Paris) où a résidé Paulette Nardal dans les années 20, a aussi été retenue pour l’une des voies futur de la ville..
  • Les noms de Paulette Nardal et de sa sœur Jane ont inauguré le 31 août 2019, une rue du 14e arrondissement.

En 2018, Philippe Grollemund publie Fiertés de femme noire, mémoires de Paulette Nardal (éditions L'Harmattan).


Protégeons la nature
Le carouge

Le carouge de la Martinique (Icterus bonana) ou oriole de la Martinique est une espèce d'oiseaux, endémique de la Martinique, classée dans la catégorie Vulnérable de l’UICN (Union Internationale po...

Proverbe créole du jour

Mod' cé gou, fantaisi cé lidé

La mode c'est selon le goût, la fantaisie selon l'idée

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

622

C'est la quantité totale de pesticides (en tonnes), importés à la Martinique en 2014.
Source Direction générale des douanes et droits indirects