René Ménil

Grande figure du PCM

René Ménil
© @
Philosophe et essayiste
Naissance 15 février 1907
Décès 29 août 2004 à 97 ans

René Ménil (1907-2004) est un philosophe et essayiste martiniquais, né en 1907 dans la commune du Gros-Morne.

Ancien professeur de philosophie au lycée Schœlcher de Fort-de-France, il est avec Aimé Césaire, Frantz Fanon et Édouard Glissant l’un des plus grands penseurs martiniquais.

Il est cofondateur du groupe Légitime défense en 1932 et avec Aimé Césaire de la revue culturelle Tropiques en 1941.

De 1947 à 1982, il est l'époux de Claudine Ménil née Benoist (1922-1982), première femme architecte de la Martinique.

En 1957,  il est cofondateur du Parti communiste martiniquais (PCM) qui milite pour l'autonomie de la Martinique.

En 1999, René Ménil reçoit le Prix Frantz-Fanon pour son essai « Antilles déjà jadis ».

René Ménil une des grandes figures du PCM avec d'autres :

  • André Aliker, journaliste,
  • Armand Nicolas, historien et ancien secrétaire général du PCM,
  • Camille Sylvestre, ancien secrétaire général du PCM,
  • Émile Capgras, président du Conseil régional de Martinique (1992-1998),
  • Georges Fitt-Duval, écrivain, maire et conseiller général du Saint-Esprit,
  • Georges Gratiant, avocat, ancien maire, président du Conseil général,
  • Georges Mauvois, avocat, romancier, dramaturge,
  • Jules Monnerot, avocat, philosophe et journaliste,
  • Juvénal Linval, médecin,
  • Léopold Bissol, ancien député,
  • René Ménil, philosophe,
  • Thélus Léro, ancien sénateur,
  • Victor Lamon, syndicaliste...

Autres écrivains martiniquais