Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Artistes martiniquais > Plasticien > Joseph René-Corail
Joseph René Corail dit Khokho René Corail
Un artiste martiniquais, engagé
Sculpteur
Plasticien
Naissance Mercredi 14 septembre 1932 (Trois-Ilets)
DécèsVendredi 13 février 1998 à l'âge de 65 ans
Parti il y a 22 an(s), 4 mois et 27 jours

Joseph René-Corail, dit Khokho René-Corail, est un artiste majeur pour l'art martiniquais.

Il est né à Beaufond, dans la campagne des Trois-Îlets en Martinique.

Fils de Bernabé Justin René-Corail (1887-1974) et de Marguerite Louise Giscon (1910-1965), agriculteurs, il a vingt-quatre frères et sœurs, dont dix du même lit.

Khokho René-Corail a « incarné » et « illustré » l’insoumission et la résistance.

De retour en Martinique en 1956, il sera professeur à l’Ecole des Arts Appliqués où il mettra au point une nouvelle méthode de fabrication de céramique avec une certaine terre de la Martinique.

Fervent défenseur de la culture de son pays, Joseph René-Corail s’engage au sein du Parti communiste martiniquais appelé à l’époque ” Génération du Parti Communiste français ” et s’implique par la suite dans la construction de l’Organisation de la Jeunesse Anticolonialiste de la Martinique (OJAM).

Il sera emprisonné à Fresnes en 1963.

Ses œuvres

  • La statue de la place du 22 mai de Trénelle à Fort-de-France,
  • La fresque monumentale du Vauclin sur le thème de la pêche et de la mer,
  • La fresque du SERMAC de Fort-de-France.
  • Les fresques sur les murs de la pharmacie Chomereau-Lamotte du boulevard Allègre, à Fort-de-France,
  • La sculpture monumentale : ”Mémorial Frantz Fanon” à l’entrée du campus universitaire de Schœlcher,
  • La fresque monumentale au collège de Basse-Point : La fête de l’école et de la liberté,
  • Les fresques de l’enceinte de l’église du Lamentin, 13 panneaux : La colonisation dans la Caraïbes et les Amériques,
  • La fresque murale à l’Anse à l’âne: Un certain jour de novembre chez JOJO,
  • La fresque murale du restaurant Chez Nini à l’Anse Dufour, aux Trois-Ilets.

Joseph René-Corail fut un membre de l'OJAM (Organisation de la jeunesse anticolonialiste de la Martinique) avec :

  • Charles Davidas, peintre en bâtiment,
  • Eusèbe Lordinot, instituteur,
  • Georges Aliker, étudiant,
  • Gesner Mencé, instituteur,
  • Guy Dufond, directeur d’école privée,
  • Guy Anglionin, apprenti,
  • Hervé Florent, avocat,
  • Henri Pied, médecin,
  • Léon Sainte-Rose-Franchine, instituteur,
  • Manfred Lamotte, étudiant,
  • Josiane Saint-Louis-Augustin, étudiante,
  • Marc Pulvar (Loulou), étudiant,
  • Roger Riam, instituteur, 
  • Renaud de Grandmaison, étudiant,
  • Victor Lessort, bijoutier.


Autres plasticiens martiniquais

Espèces en danger
Tortue imbriquée

La tortue imbriquée, Eretmochelys imbricata, également appelée tortue à écailles ou tortue à bec de faucon, est l'une des sept espèces actuelles de tortues marines et l'unique représentante du genr...

Proverbe créole du jour

Dépi ou brilé bwa, fô ou fè chabon

Dès que tu brûles du bois, il faut faire du charbon

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

200

C'était le nombre de kilomètres de voies férées en Martinique.